Yoanna

Biographie

Yoanna « Princesse » ou « comment chanter pour dire quelque chose » Voici qu’un des plus intéressants albums de chansons françaises vient de sortir. Celui de Yoanna.
A peine trente ans et une plume d’une maturité saisissante, mise en valeur par des arrangements sobres, minimalistes et entêtants, parfois répétitifs pour appuyer les phrases clefs des chansons. Avec sa complice Marion Ferrieu au violoncelle et Frédéric Monestier à la réalisation. Yoanna à l’accordéon, voix en avant, livre enfin son troisième album aux musiques hybrides loin de la popinette à la mode !
Yoanna c’est l’anti produit marketing fabriqué par les télés crochets. Elle est Anti système, anti média, anti cons ! anti tout ! bref une belle rebelle ! Mais vous connaissez le dicton : il vaut mieux être belle et rebelle que… !!
Yoanna c’est du vrai, de l’authentique, de la sincérité de la sensibilité, et une grand gueule pour défendre ses idées. La belle rebelle s’est changée en « Princesse » pour son troisième album. Yoanna prend la parole comme toujours, elle a des choses à dire, sur elle, sur nous, sur les politiques, sur la société, sur les sentiments, sur la solitude, sur la mort, sur la vie en somme. Elle a des yeux aiguisés comme des couteaux lorsqu’elle regarde ses contemporains.
Il y a plus d’un coup de gueule dans son sac à dos, mais sous la cuirasse il y a surtout beaucoup de coups d’amour, et des coups de blues. Il y a des pépites dans cet album, en particulier « j’ai peur », « assise » ou « prédatrice » tellement réalistes! Une chanson française au féminin qui change des mièvreries habituelles de ses consœurs, petite sœur d’un Loïc Lantoine, petite fille d’une Brigitte Fontaine. L’un pour les aspérités, et les textes scandés, l’autre pour la tendresse.
Elle est double cette jeune chanteuse, c’était d’ailleurs le titre d’une chanson de son deuxième album. Espérons que les programmateurs de festivals et de salles, qui se plaignent des français qui écrivent et chantent en anglais, vont se pencher sur cette princesse au plus vite, au lieu de pleurer sur le manque de nouveaux talents!
Yoanna tire la chanson française vers le haut, c’est incontestable."

Isabelle Dhordain

1985 : Naissance à Genève (CH) de parents éducateurs… mais bien trempés dans la création artistique (conte, théâtre, arts plastiques, etc.)

1991 à 1997 : Formation au sein de l’Association des accordéonistes genevois

1989 à 1999 : Parcours de danse classique au Théâtre Les montreurs d’image (Genève)

1998-2002 : Membre active de la Fédération d’improvisation genevoise (FIG)

2000-2002 : Conservatoire populaire de théâtre de Genève

2000-2001 : Stages au Théâtre Cirqule (trapèze)

2002 : Année Préparatoire conservatoire de théâtre

2001-2003 : Duo Les pépettes (duo d’accordéon avec Christine Vaz)

2002-2004 : De l’autre côté de l’océan (spectacle de conte en duo avec Patrizia Ceresa)

Tournée en Suisse, Italie, Québec

2003 : Premières compos - Premier 3 titres enregistré par Manu Evenoz

2003 : Création de la bande son de la pièce Les Idiots (Comédie de Genève)

2004 : 5 titres La bonne aventure – Tournée des bistrots à Montréal

2006 : 7 titres La Bonne aventure

2007 : 5 titres La Maladie

2008 : Sortie de l’album Moi Bordel

Mars 2011 : Participation à l’action « Musiques actuelles au lycée » avec les JMF (Besançon)

Atelier d’écriture à la Maison d’arrêt de St Etienne

2012 : Sortie de l’album Un peu brisée

Mars-Mai 2013 : Projet Passage à l’acte (l'Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique –ITEP- de Luxeuil les Bains (70)). Le projet s'adresse à des enfants âgés de 10 à 15 ans présentant des troubles du comportement et de la personnalité. Il s'agit d'un atelier d'écriture de chansons qui sont ensuite mises en musique, enregistrées sur un cd et les enfants se produisent plusieurs fois dans des salles de spectacle de la région de Luxeuil les Bains.

Sept-Déc 2014 : Musicienne, comédienne, chanteuse et danseuse dans la R’vue qui jouera 50 représentations au Petit Casino de Genève entre le 1er novembre et le 31 décembre 2014

2015 : Sortie de l’album Princesse et création du spectacle jeune public «Marre Mots »

______