Yoanna

Biographie

Si la pensée et l’ordre des choses peuvent évoluer, c’est souvent grâce à l’apport de certains artistes qui osent dire tout haut ce que nous enfouissons au fond de nous.

Yoanna fait partie de ceux-là, elle n’a pas attendu 2018, année de la libération de la parole féminine, pour se permettre de la prendre. Dès 2008, elle envoyait des pavés dans la marre avec un premier album au titre qui en dit long sur la personnalité de la suisse-grenobloise : Moi, bordel !

Yoanna est une femme qui s’arme de ses mots percussifs d’un flow flirtant avec le slam non pas pour déclarer une guerre des sexes mais mettre les hommes face à la réalité, face au quotidien de femmes blessées. Sa force est de savoir peser chacun de ses mots, il n’y a pas de superflu dans sa poésie. Des textes puissants et savamment accompagnés par des samples électro aux rythmiques tribales. Des musiques légères et bien senties qui contrastent et donnent du relief au disque de Yoanna.

Dans les trois premiers extraits que j’ai pu entendre, son quatrième album ne dément pas la force de son propos, son écho malheureusement universel, son féminisme, son humanisme. Dans le titre éponyme, 2eme sexe elle décrit ce ressenti affreux de n’être qu’un vagin sur patte au regard de l’autre. Elle aborde les ruptures de relations passionnelles dans Sortis de l’auberge. Humaniste avant tout, elle s'interroge par ce refrain évocateur "Il y a le sens de l'eau, et le sens des affaires" sur le peu d'importance que peut avoir l'avenir de la planète au regard de certains ...

Stéphanie Berrebi

Francofans

______